• LE MAT EST PROCHE ET PUIS...PATATRA!

    Un pat qui se retrouve souvent chez les débutants : en essayant de mater le roi noir avec la dame et le roi blancs (ou vice versa), je coince ma cible : le roi noir n'est pas en échec, pourtant il ne peut plus bouger sans se mettre en échec: c'est le pat, la partie nulle, et la dépression assurée pour le possesseur des blancs!

     Le pat se rencontre essentiellement en finale. Il est parfois recherché par un camp qui est en grande infériorité matérielle. C'est vicieux (ou malin c'est selon) mais c'est légal !

    A noter que dans cette position, si une autre pièce noire pouvait bouger, il n'y aurait pas eu pat (par exemple si les noirs avaient un pion en e4, le seul coup jouable et joué aurait été e3). 

    Et maintenant que vous savez ce qu'il ne faut pas faire pour laisser filer une victoire...comme dit mon oncle Ernest : une personne avertie en vaut deux!

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :