•  

    On raconte cette anecdote sur le tout puissant Capablanca. Il jouait un jour contre un très bon joueur de New York. Oubliant momentanément qu'il était invincible, Capablanca perdit. Compte tenu de ce résultat inattendu, les spectateurs furent stupéfaits. Comment un champion du monde pouvait-il perdre contre un joueur bien en dessous de lui ?

     - Combien de variantes pouvez-vous calculer ? demanda un passionné au champion.

     - Au moins dix, déclare Capa.

     - Et combien de coups pouvez-vous imaginer ? demanda-t-on au vainqueur de cette rencontre particulière. Et il répondit :

     - Un seul.

     Grande confusion parmi l'assistance : comment un joueur qui envisage seulement un coup d'avance peut vaincre un autre qui en prévoit dix ?

     Le vainqueur répondit :

     - Je n'envisage qu'un seul coup, mais c'est toujours le meilleur !

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :